Alimentation

Il y a 2 produits.

Sous-catégories

  • Histamine

    L’histamine est une molécule produite suite à la dégradation de l’histidine après la mort du poisson sous l’action de certaines bactéries. Certaines espèces de poissons et principalement ceux de la famille des Scombridés (Maquereau, Thon, Bonite), des Clupéidés (Harengs, Sardines), des Engraulidés (Anchois) et des Coryphénidés (Mahi Mahi) sont très riches en histidine libre et présentent donc le plus grand risque de contenir de l’histamine. Une mauvaise conservation ainsi qu’un non-respect de la chaîne du froid en induit une surproduction.

    Son ingestion peut induire des effets toxiques sur l’organisme de type allergique et entrainer différents symptômes : rougeurs, urticaires, œdèmes, démangeaisons, picotements, palpitations, nausées, diarrhées et vomissements. Chez des individus sensibles confrontés à une concentration élevée, cette réaction allergique peut aller jusqu’au choc histaminique et devenir mortelle. Pour des produits de la pêche fabriqués à partir d’espèces de poissons associés à une grande quantité d’histidine, la Commission Européenne considère que sur neuf échantillons prélevés sur chaque lot : la teneur moyenne ne doit pas dépasser 100 mg/kg, aucun échantillon ne doit dépasser 200 mg/kg et seulement deux échantillons peuvent être compris entre 100 mg/kg et 200 mg/kg.

    L’histamine est aussi présente en grande quantité dans certains aliments obtenus par fermentation et produits alimentaires périssables tels que les produits laitiers, le vin, les farines (poisson, blé etc.), les légumes (Choucroute, Marinades etc.).

    Nous proposons deux types de test : des Tests Rapides Unitaires de détection dans le poisson et des Tests ELISA, l’un validé spécifiquement sur différentes espèces de poissons (Thon, Sardines, Anchois, etc.), et l’autre adapté à différentes matrices (Produits laitiers, Vins, Farines, etc.).

  • Allergènes

    Tout produit contenant des allergènes fait l’objet d’un étiquetage obligatoire. L'ingrédient doit figurer sur l'étiquetage dans la liste des ingrédients de la denrée par une référence claire au nom de l'allergène. Le règlement n°1169/2011 concernant l’information du consommateur sur les denrées alimentaires, dit INCO, prévoit que, pour les produits préemballés, la présence d’allergènes doit figurer sur la liste des ingrédients et être mise en exergue. Ainsi, l’allergène pourra être inscrit en gras, en italique ou souligné. 

    La présence fortuite d'allergènes majeurs (contamination involontaire par contact avec d'autres produits sur la chaîne de fabrication, lors du stockage ou du transport) n'est pas impossible.En conséquence, les industriels de l'agroalimentaire doivent évaluer les risques de contamination et tout mettre en œuvre pour les réduire.

    Allergènes alimentaires majeurs: Gluten, Crustacés, Oeuf, Poisson, Arachide, Soja, Fruits à coque, Céleri, Moutarde, Sésame, Sulfites, Lupin, Mollusques

  • Mycotoxines

    Les mycotoxines sont des composées chimiques toxiques produites via le métabolisme de différentes espèces de champignons telles que les moisissures (Aspergillus, Fusarium, Penicillium, etc.), lorsque les différentes conditions favorables à leur croissance sont réunies. On les retrouve tout au long de la chaîne alimentaire, notamment dans les animaux ayant consommés du fourrage ainsi que dans les produits issus d’aliments contaminés.

    Les mycotoxines sont des contaminants naturels de nombreuses denrées d’origine végétale comme les céréales, les fruits et les fruits secs. Cette contamination peut se produire sur les plantes au champ mais aussi pendant leur conservation (stockage).  Utilisées dans l’alimentation animale, les mycotoxines peuvent donc être retrouvées dans le lait ainsi que les viandes, induisant un risque d’ intoxication indirect du consommateur.

    Les mycotoxines sont des molécules thermostables, elles ne sont pas détruites par traitement thermique (Cuisson / Congélation) ou stérilisation. Il est donc important d’effectuer des contrôles réguliers afin de s’assurer de la qualité des produits.

  • Phycotoxines marines

    Les phycotoxines produites par les algues dans le milieu marin se retrouvent dans la chaîne alimentaire et peuvent être à l’origine de troubles qui sont classés selon leurs effets : ASP amnésiantes, DSP diarrhéiques et PSP paralysantes. et NSP ( brevetoxines)

    Tests quantitatifs sous format ELISA ou tets unitaires terrain

    Standards certifiés de molécule purifiés

    Materiaux de référence certifiés, multi ou mono toxines

  • Résidus chimiques

    Dans l’intérêt de la protection de la santé publique, il est essentiel de maintenir la teneur en contaminants des denrées alimentaires à des niveaux acceptables sur le plan toxicologique. Des teneurs maximales ou LMR sont fixées par le règlement CE 1881/2006.

  • Antibiotiques

    Coffrets ELISA sous format microplaque 96 puits pour la recherche d'antibiotiques dans différentes matrices

    Matrices (selon coffret) : miel, lait, poisson, crevettes,  viande, oeufs, alimentation animale, sérum, urine, 

    Antobiotiques:  Beta-lactamines, chloramphénicol, furanes, ionophores, streptomycine, tétracyclines, carbendazime, vert de Malachite ...

    Autres coffrets : nous consulter 

  • Spéciation

    Pour des raisons éthiques ou religieuses, par souci de conformité et de loyauté dans la fourniture de matières premières et fabrication de produits finis, l’absence d'origine non sélectionnée doit pouvoir être garantie à l’acheteur et au consommateur. 

    Test rapides et unitaires de détection de fraudes dans les viandes (Horsegate), les laits ou les pâtes

    Validation des processus de nettoyage après traitement ou transport


  • OGM
  • Autres Contaminants

ELISA Glyphosate

Test ELISA d'analyse du glyphosate par compétition indirecte. Test haute sensibilité pour la quantification du glyphosate dans les eaux et les aliments ( céréales, légumineuses, bière, vin, miel....) Validé AOAC sur Blé, Avoine et...

Test Glyphosate Unitaire

Test unitaire type "bandelette" de detection du glyphosate dans l'eau et matrices alimentaires  Seuil Eau: 0.5 µg/L - Céréales 10 µg/kg - Miel 80 µg/kg ( voir tableau des matrices ci-dessous - Nous consulter) Mise en oeuvre...