Œnologie

Sous-catégories

  • Allergènes

    Depuis juillet 2012, le règlement CE 579/2012 rend obligatoire la mention dans l’étiquetage des vins des ingrédients à base d’œuf ou de lait utilisés dans l’élaboration des vins lorsque leur présence peut être détectée dans le produit final. L’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) a défini les critères des méthodes ELISA pouvant être retenues pour cette détection, tant au niveau des protéines ciblées (OIV OENO 427/2010) que du seuil de performance minimal de la méthode (OIV OENO 502/2012).

  • Ochratoxines

    L’ochratoxine A est une mycotoxine principalement  produite sur le raisin par Aspergillus carbonarius dès la véraison et de manière importante dans les semaines précédant la maturité. A la faveur d’attaques ou de blessures, le champignon pénètre la baie et produit de l’ochratoxine A tout au long de la maturation. La toxine passe dans le moût par diffusion pendant la vendange et la macération. Son taux reste ensuite stable dans le vin tout au long de la vinification. La Commission européenne a fixé la valeur maximale admissible d’OTA à 2 µg/L dans les vins et produits connexes (Règlement CE 1881/2006). Des variantes, l’ochratoxine B et C, sont également décrites mais non règlementées en Europe.

  • Autres contaminants